• Selon les avocats de Michael Jackson, ce dernier a négocié avec ses créanciers l'aménagement des pai

    "Après des négociations avec plusieurs institutions financières de premier plan, M. Jackson a obtenu l'aménagement de sa dette auprès de filiales de Fortress Investment Group", ont précisé les avocats du chanteur dans un communiqué émis depuis le Bahrein vendredi.

     

    Fortress, institution financière new-yorkaise spécialisée dans les sociétés en difficulté, avait racheté l'an passé à la Bank of America les prêts que Jackson avait contractés auprès d'elle. Le New York Times a rapporté jeudi que ces dettes s'élevaient à 270 millions de dollars.

     

    Le journal a indiqué que la transaction entre Jackson et ses créditeurs incluait l'octroi à Sony d'une option d'achat sur la moitié de son prestigieux catalogue musical, soit 25 % de l'ensemble de Sony-ATV. Depuis 1995, Sony est déjà propriétaire de l'autre moitié de ce catalogue, qui inclut notamment des chansons des Beatles.

     

    L'ensemble du catalogue musical dont Michael Jackson possède 50% est évalué à un milliard de dollars, selon le New York Times.

     

    Les termes de cet accord n'ont pas été révélés, et il est difficile de savoir si Jackson était contraint de délaisser ses parts. Plusieurs sources affirment que Jackson aurait renégocié de meilleurs taux d'intérêts sur les prêts en cours.

     

    Sony a tout intérêt à aider Jackson en le maintenant solvable. Cela permet d'éviter une mise en vente aux enchères des parts détenues par le chanteur (ce qui aurait laissé la porte ouverte à une autre major).

     

    Tous ces derniers événements ne permettent malheureusement pas d'en savoir plus sur l'avenir discographique de Michael Jackson.

    Restera-t-il finalement chez Sony-BMG ? Peut on s'attendre à une alliance de convenance, avec un contrat signé sur un label de l'ancienne BMG (ARISTA, J. Records ou RCA) ?

     

    Wait and see...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :